Pourquoi l’hypnose humaniste plait elle aux personnes qui aiment garder le contrôle ?

Car justement, c’est vous qui êtes maitre de la séance.

L’hypnothérapeute est un guide, il est à vos côtés, vous propose mais n’impose pas ce qui se passe.

Vous irez dans vos propres limites, vous ferez ce qui vous semble le meilleur pour vous.

 «  Oui mais moi je ne suis pas réceptif à l’hypnose !»

En êtes-vous sur ? Ne vous arrive-t-il jamais, après un trajet en voiture, de ne pas vous souvenir être passé à un endroit, tout en sachant que c’est votre trajet ?

L’état d’hypnose est un état naturel, c’est un état modifié de conscience. Nous l’expérimentons tous les jours sans nous en rendre compte.

Vais-je avoir besoin de beaucoup de séances ?

L’hypnose fait partie des thérapies brèves.

Cela ne veut pas dire que tout se solutionne en une fois, il faut parfois plusieurs séances pour guérir une blessure.

Tout dépend de votre histoire de vie et de votre objectif.

Suis-je obligé de revivre des choses difficiles de mon passé ?

Pas du tout, c’est tout l’intérêt de l’hypnose humaniste. Les techniques sont symboliques.

C'est à dire que votre inconscient va vous fournir une image, un symbole sur lequel vous pourrez agir. De ce fait, vous irez soigner votre blessure.

Vais-je me souvenir de la séance ?

Bien sûr puisqu’en hypnose humaniste vous êtes en état de conscience augmentée.

Vous êtes actif de votre séance, c’est vous qui agissez sur le blocage et trouvez les solutions.

Lors d’une séance humaniste, vous repartez changez en conscience.